30 pistes éprouvées pour arrondir ses fins de mois

Quand le salaire ne suffit plus à satisfaire son train de vie, il est temps de se pencher sur les solutions pour compléter ses revenus.

Petits boulots ponctuels ou réguliers, locations d’objets, vente entre particuliers, sous-location immobilière… Voici un tour d’horizon des astuces permettant de compléter ses revenus. Nous avons recensé pour vous 30 pistes pouvant permettre d’arrondir ses fins de mois.

arrondir ses fins de mois

Vendre des objets sur un site Internet

Si vous n’êtes pas adepte des vide-greniers, pensez à Internet. Vous pouvez utiliser des sites d’enchères comme ebay.fr ou vendre à un prix fixe comme cela se pratique sur des sites tels que Le bon coin ou priceminister.com. Pour cela, il vous faudra créer un profil personnel pour pouvoir mettre le produit en vente et attendre qu’un ou des acheteurs se manifestent. Si la dépose d’annonce sur le bon coin.fr est gratuite, une commission de 7,5 % du prix de vente final (frais d’envoi et annexes inclus) est prélevée sur ebay.fr, et entre 4 et 22 % chez priceminister.com.

Faire de la figuration

A défaut de gagner des millions comme les stars hollywoodiennes, vous pouvez arrondir vos fins de mois tout en jouant devant la caméra… en arrière-plan. Plusieurs agences de castings recherchent régulièrement des figurants, comme 123casting, AllCasting, CastProd ou MaxiCasting. Il suffit de créer un profil ou d’envoyer une candidature. Les rémunérations varient de quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros la journée selon la mission demandée – si vous devez prononcer une phrase ou faire simplement de la figuration par exemple – et la production – film à gros budget ou petite réalisation.

Devenir chauffeur VTC

L’économie collaborative a changé la vie de beaucoup de personnes… notamment dans le domaine des transports. Dans les grandes villes de France, impossible de passer à côté des VTC, ces chauffeurs qui, via diverses plateformes comme Uber ou Chauffeur Privé, proposent des courses réputées moins chères qu’un taxi traditionnel. Si vous disposez de temps libre et d’un véhicule conforme, c’est un bon moyen de gagner de l’argent. A temps complet, cette activité peut rapporter jusqu’à 3 000 euros sous le régime de micro-entrepreneur selon le CIJD, mais vous pouvez aussi n’y consacrer que quelques heures par mois. Les plateformes prennent généralement 20 % des recettes.

Faire du dog-sitting

Si vous avez un bon feeling avec les animaux et aimez les balades, le dog-sitting est fait pour vous ! De la simple promenade à la garde de l’animal au domicile du maître ou chez vous, cette activité peut demander quelques heures par mois ou plusieurs journées de travail. Pour trouver des personnes à la recherche de ce service, le bouche-à-oreille reste le moyen le plus évident. Vous pouvez aussi vous inscrire sur dogsitting.fr ou déposer une annonce sur Le Bon Coin. La rémunération peut aller de 6 à 20 euros par jour et par animal. Si vous multipliez les chiens gardés, la paie augmente en conséquence !

Sous-louer une partie de son logement

Peut-être n’utilisez-vous pas la totalité des pièces de votre logement ? Dans ce cas, pensez à en louer une partie, par exemple la chambre que vos enfants désertent la semaine, ou encore votre garage ou parking, disponible la journée pendant que vous êtes au travail. Pour le faire savoir, le mieux est de passer une annonce dans la presse locale ou sur Internet. La location peut être temporaire, comme sur AirBnb. Attention tout de même : pour les locataires, la sous-location est interdite si vous n’avez pas passé un accord écrit avec le propriétaire. Si vous outrepassez cette règle, vous risquez la résiliation du bail.

Sous-louer une partie de son logement

Peut-être n’utilisez-vous pas la totalité des pièces de votre logement ? Dans ce cas, pensez à en louer une partie, par exemple la chambre que vos enfants désertent la semaine, ou encore votre garage ou parking, disponible la journée pendant que vous êtes au travail. Pour le faire savoir, le mieux est de passer une annonce dans la presse locale ou sur Internet. La location peut être temporaire, comme sur AirBnb. Attention tout de même : pour les locataires, la sous-location est interdite si vous n’avez pas passé un accord écrit avec le propriétaire. Si vous outrepassez cette règle, vous risquez la résiliation du bail.

Devenir restaurateur pour un soir

Grâce à des sites de mise en relation comme VizEat ou voulezvousdiner.com, vous pouvez organiser et préparer chez vous un dîner pour plusieurs convives… qui paieront l’addition à la fin de la soirée ! Avec, en plus, l’opportunité de faire connaissance avec de nouvelles personnes et de partager un moment convivial. Pour rentrer dans vos frais et commencer à gagner de l’argent, il vous faudra organiser plusieurs repas, mais le jeu peut en valoir la chandelle : comptez entre 15 et 30 euros par couvert, moins la commission prise par le site.

Mettre son matériel en location

Et pourquoi ne pas vous procurer un petit pécule en louant votre matériel ? Par exemple vos outils de bricolage ! Vous n’en avez probablement pas besoin tout le temps. Et d’un autre côté, d’autres particuliers souhaiteraient les utiliser de manière ponctuelle sans les acheter. Certains sites Internet comme bricolib.nete-loue.com, zilok.com ou jelouetout.com, permettent de vous mettre en relation avec ces personnes. Mais vous pouvez louer sans intermédiaire également. 10 euros par-ci, 15 euros par-là… En fonction de l’objet loué et de la durée de location, vous pouvez accumuler des petites sommes rondelettes et ainsi arrondir vos fins de mois. Les professionnels comme Leroy Merlin et Mr Bricolage s’y sont d’ailleurs mis !

Vendre dans un vide-grenier

Après un tri dans vos vieilles affaires, qu’il s’agisse de vêtements, de meubles ou autres objets, vous pouvez tentez de les revendre lors d’un vide-grenier. Renseignez-vous en mairie ou scrutez les annonces dans la presse locale pour vous tenir au courant des prochaines manifestations. Attention, les vide-greniers sont très réglementés. Sachez aussi que l’emplacement a un coût qui se situe en général entre 3 et 10 euros du mètre carré selon la ville et l’ampleur de l’événement, mais cela peut aussi grimper jusqu’à 20 euros. Et vous ne pouvez participer en tant que vendeur qu’à deux vide-greniers par an, pas plus.

Faire profiter de ses connaissances : anglais, maths, physique, français…

Si vous aimez les activités de service et que vous n’êtes pas spécialement manuel, pensez aussi aux connaissances intellectuelles que vous pouvez faire partager. Ainsi, il est assez simple de donner des cours de soutien scolaire à des élèves qui en ressentent le besoin. L’avantage est que la demande est régulière. Vous pouvez par exemple passer par des organismes comme Acadomia ou Anacours, par exemple ou des sites directs comme superprof.fr pour être mis en relation avec les élèves. En termes de rémunération brute, cela peut varier entre 9 et 50 euros de l’heure.

Page 1/2