Elle livre sa fille handicapée à des violeurs en échange de drogue

Une mère de famille a été inculpée la semaine dernière aux Etats-Unis pour avoir autorisé le viol de sa fille de 14 ans, handicapée, en échange d’argent et de cocaïne.

Elle livre sa fille handicapée à des violeurs en échange de drogue

Cette adolescente a vécu un véritable cauchemar. Sa mère a été arrêtée et inculpée la semaine dernière, soupçonnée d’avoir laisser des hommes la violer en échange de cocaïne et d’argent. La police a été alertée sur cette affaire dès le mois de juillet. Les agents ont à l’époque reçu des informations selon lesquelles un hôtel de Columbia, dans le Missouri, serait le théâtre d’un trafic d’être humain. D’après ce témoignage, une adolescente était laissée seule dans une chambre dans laquelle venaient de nombreux hommes «étranges», rapporte le «Columbia Tribune».

Les autorités ont rapidement ouvert une enquête et ont interrogé une personne qui a raconté avoir vu deux hommes offrir à Renee M. Collins, 49 ans, de la cocaïne contre des rapports sexuels avec sa fille. La police a alors pu sauver l’adolescente et la mettre en sécurité. La mère et son compagnon ont été interpellés et incarcérés. Leur caution a été fixée à 200 000 euros.
En interrogeant la victime, les enquêteurs ont compris qu’elle souffrait d’un handicap lui donnant les capacités mentales d’une enfant de deux ou trois ans. Elle a malgré tout pu raconter avoir été violée plusieurs fois contre de la cocaïne pour sa mère. Elle a également expliqué que sa mère était présente lors des agressions commises par différents hommes ainsi que par le deuxième suspect, Thomas Jr., surnommé «Oncle Bill».

Source : https://www.parismatch.com/