En Corse, le niveau d’armement est comparable à celui du Texas

L’Île de Beauté compte un peu moins d’une arme détenue légalement pour dix habitants. Elles se classe au premier rang des régions françaises.

–

«Le niveau exceptionnel du nombre d’armes en circulation en Corse contribue sans nul doute au climat de violence et explique le nombre d’homicides.» Réalisée pour la Chancellerie par la direction des affaires criminelles et des grâces, en l’occurrence par son bureau de la lutte contre la criminalité organisée, le terrorisme et le blanchiment, une étude récente permet d’éclairer l’attaque de jeudi matin. Portant sur «les grandes tendances de la criminalité organisée (en Corse) et leur traitement judiciaire», elle se fonde sur le bilan 2016 et 2017 des juridictions interrégionales spécialisées, au premier rang desquelles celle de Marseille, saisie de la tentative d’assassinat contre Guy Orsoni.

Les experts du ministère de la Justice soulignent une «réelle banalisation» de la possession d’armes tant chez les voyous qu’au sein de la population. Avec près de 4000 autorisations de port et détention d’armes

Cliquez ici pour lire la suite