Les femmes ne peuvent pas conduire car elles «ont un quart de cerveau», dit un cheikh saoudien

Selon le chef des fatwas religieuses dans le gouvernorat d’Assir de l’Arabie saoudite, une femme ne devrait pas être autorisée à conduire car «elle a un quart de cerveau».

Les femmes ne peuvent pas conduire car elles «ont un quart de cerveau», dit un cheikh saoudien

Vous avez entendu cela.

Dans une vidéo devenue virale, Sheikh Saad Al Hajari est entendu faire la déclaration à un groupe de personnes pendant ce qui semble être une ‘khotba’

« Une femme n’est pas égale à un homme en ce qui concerne le pouvoir du cerveau et c’est ainsi qu’elle a été créée », a déclaré Hajari.

Il a ensuite expliqué que parce que les femmes ont «un demi-cerveau», l’autorité de sécurité routière de l’Arabie saoudite ne devrait pas leur permettre de conduire.

Les calamités de Hajari ne s’arrêtaient pas ici, il a expliqué que lorsque les femmes faisaient leurs courses, elles perdent encore une demi moitié de leur «demi-cerveau» et finissent avec un quart seulement.

Les commentaires de Hajari viennent à un moment où le débat sur le droit des femmes à conduire continue de s’intensifier en Arabie Saoudite.

En vertu de la loi actuelle du pays, il n’y a pas d’interdiction officielle de conduire chez les femmes, mais les fonctionnaires n’ont pas encore délivré de permis de conduire aux femmes.

 

Source :