Au Japon, le JT national sera présenté par un robot dès le mois d’avril

Erica est l’androïde phare d’Hiroshi Ishiguro, éminent roboticien aux faux airs de Pygmalion des temps modernes. Son visage, ses expressions, ses cheveux, tout est plus vrai que nature. Si bien qu’elle vient de décrocher un des jobs les plus exposés du Japon : présentatrice de journal télévisé. Elle remplacera la présentatrice actuelle d’une chaîne nationale non-divulguée à compter du mois d’avril, indique le Wall Street Journal, à qui Ishiguro a confié l’information au mois de décembre.

Au Japon, le JT national sera présenté par un robot dès le mois d’avril

Il faut donc s’y faire. Aussi effrayant que cela puisse paraître, les robots deviennent de plus en plus humains – du moins les humanise-t-on de plus en plus. Et Erica, censée être âgée de 23 ans, en est l’archétype. Elle qui, grâce à sa remarquable intelligence artificielle, est capable de mimer notre comportement et de converser sans accroc avec un humain, va désormais informer le peuple nippon des nouvelles du jour. Un pas de plus pour Ishiguro, dont l’ambition est de faire d’Erica un robot doté d’émotions, de désirs, d’empathie et d’humanité. Un être sentient, tout simplement.

Une chose est sûre : entre elle et Sophia, le robot d’Hanson Robotics qui annonçait en novembre 2017 vouloir fonder une famille, nous ne sommes pas au bout de nos surprises.

Source : Wall Street Journal