La République en marche est désormais perçu comme un parti de droite

Selon un sondage Ipsos, une majorité de Français classe le mouvement présidentiel à droite de l’échiquier politique, une évolution notable en un an.

FRANCE-POLITICS-GOVERNMENT-PARLIAMENTLe «ni gauche-ni droite» a vécu. Du moins dans l’esprit des Français. Selon un sondage Ipsos pour l’association Lire la politique, que Le Monde publie ce vendredi, une majorité d’entre eux considèrent désormais La République en marche comme un parti de droite. Dans le détail, 25% le classent au centre droit et 20% à droite. C’est plus qu’il y a un an lorsqu’Emmanuel Macron, en pleine campagne présidentielle, entendait réunir aussi bien les sympathisants de gauche que de droite: à l’époque, 13% des sondés situaient LaREM au centre droit et 15% à droite.

Les premiers mois du quinquennat et le chapelet de réformes – du code du Travail au régime des cheminots, en passant par la loi immigration – ont bouleversé la perception des Français, qui retrouvent de manière croissante dans l’action de la majorité les attributs d’un pouvoir de droite. En mars 2017, 12 % de sondés jugeaient La République en marche très à gauche ou à gauche, ils ne sont plus que 5 %. De la même manière, seuls 21% des Français classent désormais le parti présidentiel au centre, contre 33 % l’an passé.

Le sondage du Monde révèle également une forte persistance du clivage gauche-droite, qu’Emmanuel Macron entend pourtant dépasser. Ainsi, 71 % des sondés estiment qu’être de gauche et de droite, «ce n’est pas pareil». De même, 62 % jugent qu’il existe entre ces familles «de vraies différences». Et une majorité de sondés se situent volontiers sur l’échiquier politique: 32 % se classent à gauche, 37 % à droite et 29 % au centre. 22 % d’entre eux assurent n’être ni à gauche, ni à droite, ni au centre.

Source : Le Figaro