L’Australie suffoque, 47,3 degrés à Sydney

Alors que l’hémisphère Nord est encore en plein hiver, c’est l’été dans l’hémisphère Sud. Depuis plusieurs jours, les États du Sud et de l’Est de l’Australie (Australie-Méridionale, Victoria, Nouvelle-Galles du Sud) connaissent des températures caniculaires qui dépassent les 40° degrés.

L’Australie suffoque, 47,3 degrés à Sydney

Sydney a connu en ce dimanche de l’été austral l’une des journées les plus chaudes jamais recensées tandis que les températures caniculaires chassaient les joueurs de tennis des courts. La plus grande ville d’Australie a enregistré sa journée la plus chaude depuis 1939, avec un mercure à 47,3 degrés Celsius dans la banlieue de Penrith.

Des stars du tennis ont été rappelées des courts dimanche au Sydney International, échauffement avant l’Open d’Australie, à cause de la chaleur supérieure à 40 degrés Celsius. La météo a eu raison de la Française Kristina Mladenovic, partie en milieu de match. « 43 degrés mais probablement 50 sur le court quand j’ai commencé », a déclaré la numéro 11 mondiale sur Twitter. « Je suis désolée pour les fans. Je crois que c’est la première fois de ma carrière que j’arrête un match. C’est tout dire ».

Parallèlement, les autorités ont interdit de faire du feu pour éviter les incendies de forêt qui sont fréquents au cours de l’été. Plusieurs sinistres se sont déclarés hier, rasant des maisons dans les États de Victoria et d’Australie-Méridionale.

Selon le Bureau de la météorologie (CSIRO), la température a augmenté d’environ un degré Celsius depuis 1910 dans l’immense pays-continent. Durant l’été dernier (décembre 2016 à février 2017), plus de 200 records météorologiques avaient été recensés à travers le pays, entre épisodes de chaleur intense, feux de forêts et inondations.

Source : Le Figaro