L’avocat de Jean-Marie Le Pen affirme que « ses jours sont comptés », ses proches démentent

Absent de son procès pour injures contre les homosexuels, mercredi 3 octobre, Jean-Marie Le Pen serait dans un état de santé très préoccupant selon son avocat. Son entourage dément.

lepen1

« Jean-Marie Le Pen est agonisant sur son lit d’hôpital : ses jours sont comptés. » Voilà les mots qu’a tenus l’avocat de l’ancien président du Front National, mercredi 3 octobre, lors du procès de son client pour une affaire de propos visant les homosexuels. Hospitalisé depuis le 25 septembre en raison d’une « fièvre persistante », Jean-Marie Le Pen n’a donc pas assisté à l’audience de mercredi.

Il est poursuivi par le parquet de Paris pour provocation à la haine ou à la violence et injure publique envers les homosexuels après avoir notamment déclaré en mars 2016 sur son blog : « Je crois que la pédophilie, qui a trouvé ses lettres de noblesse… interdites, mais tout de même, dans l’exaltation de l’homosexualité, met en cause toutes les professions qui approchent l’enfance et la jeunesse ». Sont également reprochés à Jean-Marie Le Pen des propos qu’il a tenus en avril 2016 suite à l’assassinat du policier Xavier Jugelé sur les Champs-Élysées. « Je pense que cette particularité familiale doit être tenue à l’écart de ce genre de cérémonie, qui gagnerait d’ailleurs à plus de discrétion », avait-il estimé quand le compagnon de la victime s’était exprimé lors de ses obsèques.

Dans un tweet, Alex Sulzer, journaliste à L’Express, a annoncé que l’entourage de Jean-Marie Le Pen démentait les informations sur l’état de santé de l’ancien leader d’extrême-droite : « Il doit toujours quitter l’hôpital vendredi ». Quant à son bras droit, Lorrain de Saint Affrique, il considère que les propos rapportés de l’avocat sont une « interprétation délirante d’un propos d’audience mal compris ».

Source : Closer