Pour 16 millions d’Américains, le lait chocolaté vient de vaches marron

Vous n’y auriez pas pensé vous-même, alors les Américains l’ont fait pour vous. Et l’on vous rassure : on ne parle ici que d’adultes… Pour 16 millions d’Américains, le lait chocolaté vient de vaches marron

L’information ne va pas améliorer l’image des Américains, souvent décrits comme peu cultivés. Un sondage repéré par le Washington Post et réalisé par l’Innovation Center of Us Dairy dévoile que 7 % des adultes américains pensent que le lait chocolaté sort directement du pis de vaches marron. Logique ! Quelque 16,4 millions d’adultes ignorent donc la recette très basique (du lait, du cacao et du sucre) de ce produit très apprécié des enfants.

La situation n’étonne pourtant pas le quotidien américain, qui y voit la conséquence d’un déficit d’éducation en la matière. « Depuis des décennies, les observateurs de l’agriculture, de la nutrition et de l’éducation se plaignent que de nombreux Américains sont des illettrés de l’agriculture, explique le Washington Post. Ils ne savent pas où pousse leur nourriture, comment elle arrive en magasin, ou même, dans le cas du chocolat au lait, ce qu’il y a dedans. »

Le hamburger ? Du bœuf ?

Plusieurs études ont par le passé déjà démontré l’ignorance abyssale des Américains sur le plan alimentaire. Dans les années 90, une étude du département de l’Agriculture constatait qu’un adulte sur cinq ne savait pas que leur emblématique hamburger était à base de bœuf… Nombre d’entre eux n’ont jamais vu de nourriture ailleurs qu’au supermarché ou au restaurant, et sont bien en peine de les relier à des animaux ou des plantes vues dans la nature.

Dans une autre étude, une majorité d’adultes déclarait que le légume qu’ils consommaient le plus était… les frites. Et nombre d’entre eux s’étonnaient lorsqu’on leur expliquait que les frites étaient en réalité des pommes de terre. Pour ceux qui se poseraient la question : non, les frites ne comptent pas dans les cinq fruits et légumes par jour recommandés pour une alimentation équilibrée.

Source : Le Point