Smic, sécurité sociale, permis de conduire, amende, gaz… : tous les changements du 1er janvier 2018

Plafond de la sécurité sociale, Smic, tarifs dentaires, soins funéraires, permis de conduire, logement : des nouveautés administratives vont bouleverser le quotidien de millions de Français dès le 1er janvier 2018.

Smic, sécurité sociale, permis de conduire, amende, gaz… : tous les changements du 1er janvier 2018

L’année 2017 touche à sa fin. Ainsi, de nombreuses modifications administratives vont pointer le bout de leur nez en 2018 et donc, impacter la vie quotidienne de millions de Français à compter du 1er janvier 2018. LCI vous en fait le point.

Le Smic

Le montant horaire et donc mensuel du Smic sera revalorisé de 1,24% à compter du 1er janvier 2018.  En clair, Il va être porté de 9,76€  à 9,88€. Soit 1 498,47 € par mois sur la base de la durée légale du travail de 35 heures hebdomadaires. C’est toujours cela de pris pour cette revalorisation liée à l’évolution de l’inflation et des salaires pour les ménages les plus modestes.

Plafond de la sécurité sociale

Le plafond 2018 de la sécurité sociale sera revalorisé de 1,28 % par rapport au plafond 2017. Il devrait être revalorisé à 39 732 euros (contre 39 228 € en 2017). Ainsi, d’un point de vue mensuel, il passerait donc de 3 269 € en 2017 pour  3 111 € en 2018.

Frais dentaires, mal de dos, optique et appareil auditif

Dès le début de la nouvelle année, de nouveaux tarifs et plafonds pour des prestations dentaires (tarifs des prothèses, remboursement des couronnes, traitement d’une carie ou encore détartrage) entrent en vigueur.

Les personnes sujettent à des douleurs aux dos n’auront plus le plaisir de se voir rembourser (à partir du 2 janvier 2018) les médicaments à base de thiocolchicoside (un relaxant musculaire, comme le Coltramyl, le Miorel et le Myopelge) sous forme de comprimés ou bien de gélules.

Enfin, la vente de produits et prestations d’optique ou d’appareil auditif  sera renforcée. Cela signfifie que les consommateurs devraient avoir accès à notamment, « un affichage en magasin de la remise obligatoire d’un devis avant tout achat […] lisible de l’extérieur, en vitrine, ou sur le site internet de vente » indique le site internet  du service-public.

Le gaz en forte hausse

Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter de 6,9% au 1er janvier 2018. Une forte hausse due au prix de l’énergie et à la contribution climat énergie. Il s’agit d’une sorte de taxe carbone, composant la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel (TICGN).

Dans le détail, cette hausse sera de 2,4% pour les consommateurs utilisant le gaz pour se chauffer, de 0,7% pour ceux le gaz  utilisé lors d’une cuisson et de 1,4% pour un double usage cuisson et eau chaude explique la Commission de régulation de l’énergie.

Soins funéraires

Une nouveauté. Les personnes décédées atteintes du sida ou d’une hépatite virale pourront recevoir, à l’issue de leur décès, des  soins funéraires. Ces derniers visent à la conservation des corps.

Les soins funéraires demeurent interdits pour les individus morts à caude de la rage, du choléra, de la peste, de fièvres hémorragiques virales graves et contagieuses, de syndrome respiratoires aigu sévère et de la maladie de Cretzfeld-Jakob.

Stationnement payant et permis de conduire

Les automobilistes qui ne payent pas du tout (ou pas en totalité) le montant du stationnement payant risquent de devoir payer une amende. C’est pourquoi,au 1er janvier, ils devront régler un « forfait de post-stationnement ». Son tarif variera d’une commune à l’autre contrairement à aujourd’hui où l’amende est fixée à 17 € sur l’ensemble du territoire.

En ce qui concerne l’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire des catégories B et B1, ces dernières vont évoluer. À côté de la vérification d’un élément technique du véhicule et d’une question en lien avec la sécurité routière, une autre portera sur les notions élémentaires des premiers secours.

Logement et prêt immobilier

Un locataire dont le logement social et les  ressources dépassent certains plafonds verra les règles concernant la perte du droit au mantien dans les lieux changer. Ceci est lié à la modification de la loi du 27 janvier 2017 relative à l’égalité et la citooyenneté. Celle-ci prévoit notamment de rendre possible la résiliation d’un bail d’un locataire en l’absence de réponses à l’enquête annuelle sur les ressources pendant 2 années consécutives mais cela, sous certaines conditions.

Pour les demandeurs d’un prêt immobilier, il advient parfois que labanque conditionne sa proposition à une domiciliation des revenus (virement automatique de votre salaire sur un compte ouvert dans cette banque) au moment de la signature du contrat de prêt. « Une ordonnance du 1er juin 2017 qui s’applique aux offres de prêts émises à partir du 1er janvier 2018 va permettre de limiter à 10 ans l’obligation cette domiciliation des revenus (ou moins si la durée de prêt est moindre) » rapporte à nouveau service-public.fr.

Prix du timbre

Les timbres verts, rouges ou colissimo vont augmenter au début de l’année 2018 (+ 5 % environ). Pour les particuliers, le prix du timbre vert (pli distribué sous 48 heures en France métropolitaine) passera de 0,73 € à 0,80 €. Celui du timbre rouge (lettre prioritaire) sera porté à 0,95 € (contre 0,85 € aujourd’hui). Quand à l' »Ecopli », sa formule la plus économique (envoi en quatre jours en moyenne), va augmenter de 0,71 € à 0,78 €.Les tarifs Colissimo, augmenteront quant à eux de 1,5 % au 1er janvier.

Source : LCI