Trump interdit à une agence de santé américaine d’utiliser les mots « fœtus », « transgenre » et « fondé sur la science »

En tout, sept mots sont bannis des documents qui vont servir à l’élaboration du prochain budget de l’agence de santé.

13958051

L’administration Trump est fâchée avec la science. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), qui forment la principale agence de santé publique américaine, ont reçu une liste de sept mots interdits dans les documents officiels dans le cadre de l’élaboration du budget pour 2019. « Fœtus », « transgenre », « diversité », « vulnérable », « prestation sociale », « fondé sur des données concrètes » et « fondé sur la science » sont désormais bannis, révèle le Washington Postvendredi 15 décembre.

Lors d’une réunion d’information de 90 minutes, analystes et cadres des CDC ont reçu comme consigne de remplacer certains de ces mots par des formules alternatives. Ainsi, « fondé sur la science » doit devenir : « Les CDC fondent leurs recommandations sur la science au regard des normes et des souhaits de la communauté ». D’autres expressions n’ont pas de remplaçant, précise le Washington Post. L’annonce de cette liste a provoqué des réactions « d’incrédulité », lors de la réunion, rapporte encore le Washington Post. « Vous êtes sérieux ? » ont demandé les cadres des CDC à Alison Kelly, responsable des services financiers de l’agence de santé.

« Devinez quoi : la science est fondée sur des données concrètes »

Sur Twitter, des scientifiques ont également répliqué. Jess Phoenix, vulcanologue, rétorque par exemple : « Devinez quoi : la science EST fondée sur des données concrètes et les CDC ne devraient pas émettre de recommandations basées sur des ‘souhaits.' » Elle juge aussi ridicule d’« interdire les mots transgenre, fœtus, diversité, etc. » et explique que « bannir quelque chose ne suffit pas à réfuter son existence ».

L’association de défense des droits humans Human Rights Campaign dénonce de son côté un « acte méprisable de l’administration Trump-Pence » pour « tenter d’effacer les personnes LGBTQ du vocabulaire des CDC et des programmes décisifs qui servent la communauté ».

En réponse également, le compte Twitter de dictionary.com, un dictionnaire en ligne, a publié la définition de « vulnérable » : « capable ou susceptible d’être blessé, par une arme par exemple. Egalement vulnérable : la langue ».

Source : francetvinfo.fr