Un nouveau sphinx a été découvert dans la cité antique de Louxor, en Égypte

L’Égypte est un pays en pleine expansion. De par sa très riche histoire antique, nous oublions qu’elle est aussi en voie de développement et que ses infrastructures se modernisent. C’est donc lors d’un chantier pour une route reliant Louxor à Karnak que des ouvriers ont fait une incroyable découverte…

Un sphinx vieux de 4 000 ans se trouvait là, enfouit sous des dizaines de mètres de sables depuis plusieurs milliers d’années. Le chantier a dû être suspendu, laissant place aux archéologues qui ont libéré la bête. Très peu de visuels sont actuellement disponibles. En effet, le ministère des antiquités d’Égypte préfère attendre de sortir le monument du sable avant de diffuser des images.

content-1533897956-sphinx-underground-karnak-1Crédits : Ministère des Antiquités d’Égypte

Pour le moment, les archéologues ne veulent prendre aucun risque en déplaçant la statue. Si l’objet des recherches rencontre des similitudes avec le légendaire Sphinx de Gizeh, il y a de grandes chances pour que la statue ait été commandée par une personne très importante pour l’époque, sûrement un pharaon.

Un symbole de puissance

Dans l’Égypte ancienne, les sphinx étaient considérés comme un symbole de royauté. De nombreux pharaons ont vu des gravures à leur effigie avec un corps de lion pour symboliser la relation avec la déesse Sekhmet, qui avait un aspect animal, comme de nombreuses divinités égyptiennes.

La seule statue de sphinx connue de nos jours est celle à côté de la Pyramide de Khéops. Cette sculpture est aussi la plus ancienne construction du monde. Avec ses 20 mètres de hauteur et ses quelque 73 mètres de long, le sphinx représente le pharaon Khafre, le souverain de l’époque.

Un nouveau sphinx a été découvert dans la cité antique de Louxor, en ÉgypteLe Sphinx est l’une des sculptures les plus vieilles au monde. Crédits : Shutterstock/Armin Binz

De nombreux médias britanniques ont parlé du fameux « second sphinx ». En effet, cette rumeur circule depuis plusieurs années, notamment à cause de nombreux écrits égyptiens, grecs, ou romains, évoquant les sphinx par paire.

Ce nouveau vestige reste une découverte majeure pour le pays, qui pourra compléter un peu plus ses recherches sur la civilisation égyptienne.

Source : demotivateur.fr / iflscience