Vers une forte hausse des tarifs réglementés du gaz en octobre?

Comme au début de chaque mois, les prix des tarifs réglementés du gaz changeront en octobre et c’est une hausse d’environ 3% qui se profile selon Le Figaro. Un bond important, après celui de 7,4% en juillet 2018, justifié a priori par le hausse du cours du pétrole brut.40d5f4a470e94a5a06f11d8002e5c

L’officialisation n’est en pas encore faire mais le 1er octobre 2018, les prix du gaz seront fortement révisés à la hausse. Selon Le Figaro, à cette date les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie – qui sont révisés chaque mois- devraient augmenter d’environ 3%, ce qui concerne environ 4,5 millions de foyers clients résidentiels, soit 43% environ des 10,7 millions des abonnés au gaz naturel, le reste ayant choisi une offre de marché et un fournisseur alternatif (6,125 millions), selon les chiffres de la Commission de régulation de l’énergie, au 30 juin 2018.

Les clients qui ont souscrit un contrat à prix de marché fixe ne sont concernés ni par les baisses, ni par les hausses du tarif réglementé pendant la durée de leur contrat.

Goldman Sachs et JP Morgan, fournisseurs de gaz pour la France depuis 2010 !

Trois mois d’été successifs à la hausse en 2018

Ce bond des tarifs réglementés à l’automne, au moment où le chauffage des habitations va reprendre, est dicté pour l’essentiel par la hausse du cours du pétrole brut sur lequel est indexé, en partie, le tarif réglementé du gaz naturel.

La hausse de 3% en octobre, si elle est confirmée, succèdera à trois mois successifs d’augmentation durant l’été 2018. Le bond le plus conséquent a eu lieu en juillet, avec une hausse de 7,4%, suivie par une augmentation de 0,2% en août et de 0,9% en septembre.

Le Conseil d’État a jugé le 19 juillet 2017 que le maintien de tarifs réglementés du gaz naturel était contraire au droit de l’Union européenne, donc les nouveaux abonnements dépendant de ces tarifs devraient à court terme disparaître du paysage énergétique français.

Source : BFMTV