Vosges : un retraité en garde à vue après un doigt d’honneur adressé à Macron ( 20/04/2018 )

Un sexagénaire a été interpellé et placé en garde à vue mercredi 18 avril, après avoir adressé un doigt d’honneur au chef de l’État lors de sa visite à Saint-Dié-des-Vosges.

FRANCE-POLITICS-GOVERNMENT
French President Emmanuel Macron (L) shakes hands with residents as he visits the « Cœur de ville » area in Saint-Die-Des-Vosges, eastern France, on April 18, 2018. / AFP PHOTO / POOL / VINCENT KESSLER

Il protestait contre la hausse de la CSG. Un retraité a été interpellé mercredi 18 avril après avoir adressé un doigt d’honneur à Emmanuel Macron, alors en visite à Saint-Dié-des-Vosges (Vosges).

L’incident a eu lieu lors d’un vif échange autour de la hausse de la CSG, qui touche particulièrement les retraités. Pendant son audition, le sexéganaire a reconnu les faits qui lui sont reprochés.

Inconnu de la justice, il a été convoqué au tribunal le 28 mai prochain pour un rappel à la loi. Son geste constituant un « outrage à une personne dépositaire de l’autorité publique », est répréhensible de six mois d’emprisonnement et 7.500 euros d’amende.

Pendant sa visite à Saint-Dié-des-Vosges, Emmanuel Macron a été chahuté par des retraités en colère mais également par des cheminots, protestant contre la réforme de la SNCF.

Source : RTL