De quoi sont composés les chemtrails ?

Beaucoup pensent que les contrails (ce que les complotistes nomment chemtrails) sont en réalité des nuages ​​de produits chimiques utilisés par les gouvernements pour contrôler les populations. Mais que sont en réalité les chemtrails ? Sont-ils aussi néfastes pour la santé que prétendus ?

De quoi sont composés les chemtrails ?

Les chemtrails (traînées chimiques) sont les traînées blanches que vous voyez derrière un avion. Les théoriciens du complot pensent que les fumées d’un avion devraient normalement se dissiper rapidement. Or ce n’est pas le cas : ces traînées seraient ainsi en réalité des nuages ​​de produits chimiques disséminés par les gouvernements dans le but de faciliter le contrôle des populations. S’interrogeant sur ces affirmations partagées en masse sur Internet, un groupe de 77 experts en science atmosphérique publiait il y a quelques mois un rapport dans la revue Environmental Research Letters, examinant de près la composition de ces traînées.

Parmi ces 77 scientifiques, 76 (98,7 %) ont déclaré n’avoir trouvé aucune preuve d’un “programme atmosphérique à grande échelle”, rapportant au lieu de ça que “les données citées comme preuves [pour un tel programme] pourraient être expliquées par d’autres facteurs, y compris la physique et la chimie bien connues associées aux aéronefs”. En d’autres termes, ces traînées seraient tout à fait normales.

Un chercheur s’est donc détaché des autres. Celui-ci a noté que dans une région isolée, les niveaux de baryum dans l’atmosphère étaient inhabituellement élevés par rapport aux niveaux de baryum dans le sol. Ne pouvant expliquer le pourquoi de cette différence, le chercheur n’a tout simplement pas certifié que ce résultat ne découlait pas d’un “plan global de contrôle des populations”.

Qu’en est-il alors de ces traînées ? Il s’agit en fait de nuages ​​de condensation. Tout simplement, de la vapeur d’eau se condense en effet lorsque les gaz d’échappement (hydrocarbures) sont expulsés par les avions. Une partie de l’hydrogène expulsée se combine avec l’oxygène ambiant pour former des molécules d’H2O (de l’eau). Il se passe un peu la même chose lorsque vous démarrez le moteur de votre voiture ou respirez par temps très froid.

Ainsi, les scientifiques se veulent rassurants, affirmant que les traînées laissées dans l’atmosphère par les avions sont sans dangers. Ils notent également que des dizaines de milliers de personnes devraient être impliquées pour qu’un tel “plan” soit mené à bien. Maintenir le secret pourrait alors s’avérer très compliqué. Par ailleurs, celles et ceux éventuellement à l’origine de tels empoisonnements se mettraient aussi en danger. Nous partageons le même air.

Source : quickanddirtytips.com