Limitation à 80km/h : les radars fonctionnent à plein régime !

La Haute-Loire et le Var ont enregistré une hausse de l’activité des radars depuis la mise en oeuvre de la limitation de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur certaines routes.Limitation à 80kmh : les radars fonctionnent à plein régime

La limitation à 80km/h sur certaines routes secondaires est entrée en vigueur depuis un mois seulement… et déjà on peut en voir les premiers effets. En Haute-Loire, le nombre de flashs par les radars automatiques aurait explosé ! Il semblerait que les automobilistes n’aient pas très bien intégré la nouvelle règle… Entre le 16 et le 22 juillet, les radars auraient pris 3.314 automobilistes en flagrant délit d’excès de vitesse, contre 1.172 entre le 25 juin et le 1er juillet, rapporte France 3. Si les périodes ne sont pas tout à fait comparables, on peut gager que ce quasi triplement n’est pas dû qu’à un effet saisonnier…

Sur l’ensemble des infractions, environ 95% concernent des excès des vitesse de moins de 20 km/h. Les automobilistes concernés roulaient donc entre 80 et 100 km/h. Dans le Var aussi, la préfecture a noté une hausse de l’activité des radars depuis un mois. “Les sept radars automatiques positionnés sur les routes désormais limitées à 80 km/h ont été reprogrammés et ils flashent plus qu’avant : depuis la mise en oeuvre, il y a même deux fois plus de flashs”, a assuré Jean-Luc Videlaine, le préfet du département, à Var-Matin. “Idéalement, il faudrait que les automobilistes accordent leur comportement à cette nouvelle réglementation”, a-t-il ajouté. En attendant, cela fait toujours des recettes en plus pour l’Etat…

Etonnant, en Meurthe-et-Moselle, il semble justement que les automobilistes aient réellement levé le pied, à en croire L’Est Républicain. Du 1er au 26 juillet, 27.128 infractions ont été constatées pour la tranche de vitesse 70-80, soit 1.043 par jour en moyenne. Sur l’ensemble du mois de juillet 2017, les radars s’étaient déclenché 35.947 fois pour cette même tranche, soit 1.160 fois par jour. À l’échelle nationale, les chiffres ne sont pas encore connus. A savoir aussi que la limitation à 80 km/h s’est accompagnée d’une dégradation plus importante des radars dans certains départements. “On dénombre au minimum un radar dégradé chaque semaine, souvent plus”, a affirmé le préfet de Haute-Loire à France 3.

Source  : Capital